practice #30: jérémi roy

practice #30: jérémi roy
saturday, september 15th, 4pm
never apart
7049 saint-urbain
we would like all guests to be able to participate, so pls arrive on time. seating is limited and first come, first served.
free

[le français suit]

musician jérémi roy is inspired by the perfect imperfectness of natural patterns. his set employs the noise pollution that surrounds us, synthesized into a more deliberate experience. using tension created between repetition and the wayward inaccuracy of tape machines, roy inevitably deconstructs the patterns he creates. his work evolves with recurring sounds that change with each reiteration, results of working with all-analog material. in roy’s homemade tape-loop matrix, no pattern repetition will be exactly the same as the previous. in this piece, roy reflects natural growth and real processes of change in a way that evokes attentive listening to repeating sounds and the differences that arise in subsequent echoes.

for more info on jérémi roy, see here: https://jeremiroy.bandcamp.com/

questions about the event can be directed to: janntomaro@gmail.com

• • • •

We would like to acknowledge that the land on which we gather for this event is located on unceded Indigenous lands. The Kanien’kehá:ka Nation is recognized as the custodians of the lands and waters on which we gather today. Tiohtiá:ke/Montreal is historically known as a gathering place for many First Nations. Today, it is home to a diverse population of Indigenous and other peoples. We respect the continued connections with the past, present and future in our ongoing relationships with Indigenous and other peoples within the Montreal community.

________________________________________________________

Le musicien Jérémi Roy s’inspire de l’imperfection parfaite des motifs naturels. Son set utilise la pollution sonore qui nous entoure, synthétisée en une expérience plus délibérée. En utilisant la tension créée entre la répétition et l’imprécision des magnétophones, Roy déconstruit inévitablement les modèles qu’il crée. Son travail évolue avec des sons récurrents qui changent à chaque réitération, résultats du travail avec du matériel entièrement analogique. Dans la matrice de loops magnétiques faits-maison de Roy, aucune répétition de motif ne sera identique à la précédente. Dans cette pièce, Roy reflète la croissance naturelle et les processus réels de changement d’une manière qui évoque une écoute attentive des sons répétés et des différences qui se produisent dans les échos ultérieurs.

Entrée gratuite.

• • • •

Nous reconnaissons que la terre sur laquelle nous nous réunissions pour cet évènement est située en territoire autochtone, lequel n’a jamais été cédé. Nous reconnaissons la nation Kanien’kehá: ka comme gardienne des terres et des eaux sur lesquelles nous nous réunissons aujourd’hui. Tiohtiá: ke / Montréal est historiquement connu comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières Nations, et aujourd’hui, une population autochtone diversifiée, ainsi que d’autres peuples, y résident. C’est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l’avenir que nous reconnaissons les relations continues entre les Peuples Autochtones et autres personnes de la communauté montréalaise.